Présentation et histoire

Partager Imprimer

Organisé en services, consultations et unités, l’Hôpital des enfants illustre l’évolution de la pédiatrie, la médecine des enfants reconnue comme une spécialité à part entière, et de la place de l’enfant dans la famille. Il adapte en permanence ses structures :  

  • au développement de la médecine et des soins 
  • à l'évolution des attentes de la société en général, des parents en particulier, 
  • à la croissance de la démographie genevoise.

Pour les équipes pluridisciplinaires, il est important que chaque enfant ou adolescent atteint dans sa santé ou défavorisé par sa situation psychosociale puisse réaliser son plein potentiel de développement, sur le plan somatique, psychique et social. Cette vision est partagée avec les pédiatres de ville travaillant en dehors de l’hôpital. 

L’histoire de l’Hôpital des enfants

Contenu

Conçu dans les années 50 et mis en service en 1961, l’Hôpital des enfants, anciennement appelé Clinique infantile, est l’héritier d’une pédiatrie séculaire. Bien que le mot « Pédiatrie » soit apparu pour la première fois au XVIIIe siècle, en histoire, la pédiatrie s’affirme comme une spécialité à partir du début du XXe siècle.  

La préoccupation principale des médecins était alors le combat contre les maladies infectieuses et les problèmes liés aux conditions socio-économiques, à l’alimentation et à l’hygiène. Puis, avec l’apparition des premiers antibiotiques dans les années 40 et le développement progressif des vaccins, les succès de la médecine se sont multipliés, pour les adultes comme pour les enfants.

À la pointe de la pédiatrie moderne

Contenu

La qualité et la quantité des connaissances acquises par les pédiatres de l’époque ont valu à la Suisse la réputation d’être l’un des berceaux européens de la pédiatrie moderne. A Genève, les pionniers de cette pédiatrie dans les années 60 ont été :

  • Fred Bamatter qui a œuvré en faveur du développement d’une médecine spécifique pour les nouveau-nés et les nourrissons 
  • Albert Mégevand qui a contribué à la mise en place d’une Policlinique de pédiatrie concentrée sur la pédiatrie générale et la prise en charge des urgences et  
  • Pierre Ferrier qui a transformé la Clinique infantile en Département universitaire de pédiatrie et de génétique.  

Puis, dans les années 80, quatre professeurs, dont deux femmes, ont marqué de leur empreinte la pédiatrie genevoise : 

  • Susanne Suter, impliquée dans la réforme des études de médecine, qui a favorisé l’apprentissage en milieu clinique (AMC) de pédiatrie 
  • Claude Le Coultre et Dominique Belli qui ont réalisé la première transplantation de foie pédiatrique en Suisse et mis en place le Centre suisse du foie de l’enfant
  • Bertrand Cramer, psychiatre devenu bébologue, le premier à s’intéresser aux troubles précoces de la relation mère-enfant et au rôle du père, qui a créé le Service de psychiatrie infantile.

Depuis, au sein des HUG, la pédiatrie, la chirurgie pédiatrique et la pédospychiatrie se sont développées sur ces fondations solides pour prendre en compte les besoins spécifiques de chaque catégorie d’âge, du nouveau-né à l’adolescent, et faire évoluer les prises en charge en s’appuyant sur la recherche et l’innovation.

PLUS D'INFOS
Contenu
Dernière mise à jour : 07/06/2022