Alimentation et solutions aux problèmes fréquents

Titre
Direction des soins
Adresse

Rue Gabrielle Perret-Gentil 4
1211 Genève 14
Suisse

Madame
Sandra Merkli
Directrice des soins

Une alimentation diversifiée est importante pour votre bien-être et votre santé. A la suite d’une intervention chirurgicale sur le système digestif, il faut un certain temps avant que la digestion redevienne normale.

Après votre intervention, vous recevez des repas légers favorisant une reprise confortable de la fonction intestinale (sans crudités ou pauvre en fibres).

Afin de tester votre tolérance digestive, dès votre retour à domicile ou dès que votre transit intestinal se normalise, vous pouvez introduire chaque jour un nouvel aliment parmi les suivants: crudités, légumes flatulents, épices fortes et lait contenant du lactose.

En fonction de l’impact de ces aliments sur votre transit intestinal (consistance de selles, rythme du transit), vous incluez ces aliments dans vos repas ou les excluez temporairement

Observez quelques consignes

  • Mangez à intervalles réguliers, dans une ambiance calme et détendue.
  • Mastiquez bien les aliments.
  • Choisissez des menus variés et équilibrés.
  • Buvez un litre et demi par jour (eau, tisanes, bouillon, etc.).

+ INFO
Les émotions, les voyages et les médicaments peuvent provoquer certains troubles intestinaux (ballonnements, diarrhées, etc.).

En cas d’odeurs désagréables

  • Réduisez les œufs, le poisson, l’ail, l’oignon, certaines épices, certains fromages, les champignons, les asperges et les légumes de la famille des choux.
  • Evitez les excès alimentaires.
  • Favorisez les yogourts, les épinards, la salade verte et le persil qui diminuent les odeurs.
  • Changez votre poche une fois par jour au minimum.
  • Introduisez dans la poche des gouttes, des comprimés ou de la poudre désodorisante que le stomathérapeute vous conseille.

À noter que certains antibiotiques peuvent aussi provoquer des odeurs désagréables..

En cas de gaz

  • Evitez les différentes variétés de choux, l’oignon, l’ail, les légumineuses, les poireaux, les poivrons, les brocolis, le pain frais, les boissons gazeuses, la bière, les œufs, le lait avec lactose et les pâtisseries qui provoquent des flatulences.
  • Mangez des yogourts une à deux fois par jour mais diminuez leur consommation en cas de diarrhées.
  • Prenez des pastilles de charbon.

+ INFO
Les comprimés de charbon rendent les selles noires

En cas de diarrhées

  • Evitez les mets trop épicés, les pruneaux, les épinards, les sauces grasses, les fritures, la rhubarbe, les boissons ou les aliments glacés.
  • Diminuez la consommation de fruits frais, de jus de fruits et de crudités.
  • Mangez des bananes une à deux fois par jour et du tapioca.
  • Ajoutez du riz une à deux fois par jour et de l’eau de riz à votre alimentation.
  • Continuez de boire en quantité suffisante au moins un litre et demi par jour
  • Augmentez votre consommation de chocolat noir.
  • Consultez votre médecin si les diarrhées persistent.

En cas de constipation

  • Augmentez la quantité de boissons.
  • Augmentez votre consommation en fibres: mangez des fruits deux fois par jour, consommez des jus de fruits le matin à jeun, un légume et une crudité par repas et privilégiez les produits complets.
  • Evitez les aliments qui constipent comme le riz, les carottes, les pommes de terre, le cacao et le chocolat.
  • Consommez des aliments laxatifs doux tels que pruneaux et figues.
  • Faites de l’exercice physique, comme la marche, qui stimule le transit intestinal.

+ INFO
Avec votre poche, vous pouvez vous sentir en confiance pour reprendre vos activités : bouger, courir, nager, marcher, faire du ski, etc

La consultation de stomathérapie

Les infirmières stomathérapeutes, spécialisées dans les soins aux personnes stomisées, vous donnent toutes les informations complémentaires dont vous avez besoin.

Exemples de sujets abordés :

  • un problème cutané
  • une question concernant votre alimentation
  • un aspect technique lié à la poche
  • le choix de la poche
  • des difficultés psychologiques face à la stomie
  • la reprise du travail ou des loisirs
  • la pratique du sport
  • la vie intime (relations sexuelles)
  • les groupes de partage entre pairs.

ATTENTION
Signes d’alerte: si l’un de ces signes suivants apparaît au niveau de votre stomie, consultez l’équipe de stomathérapie:

  • changement d’aspect (forme, taille, couleur)
  • écoulement de sang
  • changement cutané autour de la stomie (irritations, rougeurs, éruptions, etc.)
  • douleur.

En cas de modification du transit intestinal, contactez aussi les infirmières stomathérapeutes.

Plus d'informations

Dernière mise à jour : 21/01/2022