Mission

Psychologie clinique

L'objectif de la psychologie clinique est l'étude scientifique du fonctionnement psycho-affectif, développemental, normal et pathologique de l’individu. Elle a pour but le psychodiagnostic, l'élaboration et la mise en œuvre de mesures thérapeutiques spécifiques.

L’évaluation psychologique

L'examen clinique a pour objectif l’analyse du comportement du sujet sur les plans psycho-affectif et relationnel. Il se réfère aux théories développementale, de la psychologie clinique et de la psychopathologique classiques. Il contribue à l'orientation thérapeutique et à l'indication d'un suivi (type d'approche et de setting : individuel, couple, famille, groupe). Il évalue les capacités du sujet à apprécier les éléments de la réalité (par ex. pour mieux cerner les capacités de discernement dans le cadre de mesures tutélaires ou de placement). Les outils à disposition sont constitués de références théoriques, de tests psychométriques et de tests de personnalité.

La prise en charge thérapeutique

Un soutien psychologique est offert aussi bien aux patients qu’aux familles. Différents cadres théoriques et thérapeutiques soutiennent les approches psychologiques pratiquées (approche psychodynamique, systémique, cognitivo-comportementale, hypnose, relaxation) pour faire face aux différentes problématiques présentées par les patients.  Des groupes sont proposés, notamment pour le soutien des familles  et pour permettre aux patients de s’exprimer librement sur leur vécu hospitalier (groupes-communication dans les unités de soins).

 

Neuropsychologie

L'objectif de la neuropsychologie clinique est l'étude des relations entre le cerveau et les comportements (cognitifs ou affectifs). Dans ce cadre, la neuropsychologie clinique a pour but l'évaluation ou l'élaboration de programmes thérapeutiques visant à remédier aux perturbations cognitives et/ou comportementales consécutives à des lésions du système nerveux central.

Qu’est-ce que la neuropsychologie ?

Domaine des neurosciences, elle étudie les relations entre le système nerveux central, le fonctionnement mental et le comportement. Ses champs d’activités comprennent le diagnostic clinique et la rééducation, la recherche clinique (relations entre cerveau et comportement).

Un bilan neuropsychologique pour qui ?

Un bilan neuropsychologique est effectué auprès de patients souffrant d’affections variées, comme par exemple :

  • Accidents vasculaires cérébraux
  • Affections neurologiques dégénératives (sclérose en plaques, maladie de Parkinson, etc.)
  • Traumatismes crâniaux cérébraux
  • Oncologie (tumeurs, etc.)
  • Maladies chroniques non neurologiques (épilepsie, diabète, alcoolisme chronique, etc.)
  • Démences

Quels domaines sont investigués ?

Après un recueil de plaintes et de données anamnestiques auprès du patient, les domaines suivants sont investigués dans un examen «standard»:

  • Orientation spatio-temporelle
  • Langage
  • Calcul
  • Praxies
  • Gnosies
  • Mémoire
  • Attention
  • Fonctions exécutives
  • Raisonnement et efficience intellectuelle

Un bilan neuropsychologique pour quoi ?

Un bilan neuropsychologique va servir à :

  • Documenter l’état des fonctions cognitives : les fonctions de traitement de l’information
  • Aider à comprendre le comportement et l’état psycho-affectif du patient
  • Poser des indications thérapeutiques
  • Mesurer l’évolution
  • Documenter le projet pluridisciplinaire du patient

Quelles suites au bilan neuropsychologique ?

Un examen neuropsychologique peut aboutir à :

  • Une prise en charge individuelle (avec visée restauratrice, réorganisatrice ou encore aménagement d’aides externes
  • Une prise en charge groupale (par petits groupe de patients, p. ex : groupe mémoire, groupe EMS ou encore groupe journal)
  • Un suivi d’évolution (bilan comparatif)
  • Des conseils, soutien dans le milieu thérapeutique et social pendant la réhabilitation et la réinsertion psychosociale

 

Dernière mise à jour : 16/02/2017