Travail

Puis-je retourner travailler ?

Le Conseil fédéral décide du programme de reprise des différents corps de métier. Pour les entreprises autorisées à ouvrir, le télétravail est à favoriser. Si ce dernier n’est pas possible, les règles d’hygiène et de conduite doivent être mises en place sur votre lieu de travail afin de vous protéger. Si vous faites partie des personnes vulnérables, votre employeur doit organiser dans la mesure du possible du télétravail. Si les mesures ne peuvent être respectées et que le télétravail n’est pas réalisable, vous devez vous faire libérer de votre obligation de travailler, au moyen, si nécessaire, d’un certificat médical et continuer à recevoir votre salaire.

Plus d'informations :

Mon employeur peut-il m’obliger à retourner au travail ?

Dès que votre entreprise obtient l’autorisation d’ouverture, elle devra prendre les mesures de protection nécessaires selon les consignes de l’OFSP pour ses employés.

Des mesures seront à prendre spécifiquement selon le type d’entreprise : DEFR - Plans de protection

Vous devez donc reprendre votre activité. Toutefois, si vous présentez un ou des facteurs de vulnérabilité, une adaptation de votre activité doit être envisagée. .

Mon employeur peut-il m’obliger à faire un frottis pour le coronavirus ?

L’employeur ne peut pas exiger que vous fassiez un frottis de dépistage pour le coronavirus, que vous ayez ou non des symptômes. Toutefois, si vous présentez des symptômes, il est recommandé d’effectuer un frottis à but diagnostique afin de savoir si vous devez vous mettre en isolement.

J’ai des symptômes discrets de COVID-19, mais je suis en bonne santé. Puis-je continuer à travailler ?

Il est recommandé d’aller se faire tester pour le coronavirus si vous avez des symptômes respiratoires (toux, mal à la gorge, respiration plus difficile que d’habitude, etc.) ou de la fièvre. Dans l’attente, vous devez vous mettre en isolement. Si le résultat est positif pour le coronavirus, les mesures d’isolement doivent être poursuivies. Si le résultat se révèle négatif, mais que vos symptômes sont évocateurs du coronavirus, rediscuter avec votre médecin traitant de la durée de l’isolement et d’un possible deuxième frottis.

Certains milieux professionnels ont d’autres règles, à considérer selon les recommandations de votre employeur.

Un de mes collègue a été testé positif hier, dois-je aller me faire dépister ?

Si vous n’avez pas de symptômes, vous n’avez pas besoin de vous faire tester. Le test est en général négatif en absence de symptômes, même en cas d’infection. Si vous avez été en contact prolongé avec ce collègue, vous auriez dû être contacté par le service du médecin cantonal en vue d’une quarantaine pendant 10 jours, ce qui correspond à la période maximale d’incubation. Si vous n’avez pas été contacté, c’est que la situation n’a pas été jugée à risque. Vous pouvez vivre normalement. En cas d’apparition d’un symptôme compatible avec le COVID-19, vous devriez vous faire tester.

Dernière mise à jour : 14/07/2020