Transplantation du pancréas ou d’îlots de Langerhans

Partager Imprimer
Adresse

Suisse

Professeur
Christian Toso
Médecin-chef de service

Lorsque les cellules pancréatiques produisant l’insuline , les îlots de Langerhans sont détruites, la production de cette hormone devient insuffisante. Ce déficit hormonal provoque le diabète de type 1. Le rôle principal de l’insuline est en effet l’assimilation du sucre par l’organisme et la régulation de la glycémie . Cette diminution du transfert du sucre vers les cellules a de multiples conséquences sur la santé, dont notamment des dommages irréversibles des reins et d’autres organes.

Quand une transplantation du pancréas ou d’îlots de Langerhans devient nécessaire

Le traitement courant du diabète de type 1 consiste en des injections régulières d’insuline, permettant de normaliser la glycémie. Cependant, pour certaines personnes souffrant de diabète sévère, la transplantation du pancréas total ou l’injection d’îlots de Langerhans dans le foie permettent d’obtenir une meilleure régulation de la glycémie et d’ainsi améliorer leur survie.

Ces transplantations, qui nécessitent la prise d’un traitement d’immunosuppresseurs à vie, peuvent être combinées à une transplantation de rein en cas d’insuffisance rénale simultanée, causée par le diabète. La transplantation de pancréas et d’îlots de Langerhans est réalisée par le Service de transplantation.

insuline
×
hormone qui régule le taux de sucre dans le sang
îlots de Langerhans
×
cellules produisant l’insuline
Glycémie
×
taux de sucre dans le sang
Immunosuppresseurs
×
médicaments empêchant le système immunitaire de considérer le greffon comme un « étranger » et de le détruire (rejet)
Dernière mise à jour : 13/08/2020