Options de préservation de la fertilité

Congélation d’ovule

La congélation d’un ou de plusieurs ovules.

Congélation d’embryons

La congélation d’un ou plusieurs embryons (le produit de la fertilisation de l’ovule par le spermatozoïde).

Congélation de tissu ovarien

Le prélèvement et la cryopréservation (congélation) de l’ovaire ou d’une partie de celui-ci pour qu’il puisse être utilisé ultérieurement à des fins de reproduction.

Trachélectomie

Le prélèvement chirurgical du col de l’utérus, ce qui laisse l’utérus intact et permet de mener à bien une grossesse éventuelle. Il s’agit là d’un traitement de plus en plus courant dans les stades précoces de cancer du col de l’utérus.

Transposition ovarienne

Le déplacement par chirurgie d’un ovaire ou des deux afin de les éloigner du champ d’irradiation (de la région du corps traité par les rayons de la radiothérapie).

Certaines femmes sont en mesure de devenir enceintes de façon naturelle après avoir subi avec succès un traitement contre le cancer.

La probabilité de succès est déterminée au moyen des tests sanguins et d’ultrasons qui permettent d’évaluer les niveaux hormonaux et l’activité ovarienne.

Dernière mise à jour : 29/01/2019