Etude sur la psilocybine: quels sont les motifs de consommation de champignons hallucinogènes?

Les champignons hallucinogènes sont couramment consommés en Suisse et en Europe même s’ils restent moins répandus que d’autres substances comme l’alcool, le tabac et le cannabis. Pour concevoir des programmes préventifs et thérapeutiques spécifiques, le Service d’addictologie propose aux utilisateurs de participer à une étude en ligne.
Les drogues sont consommées pour de nombreuses raisons qui peuvent dépendre de facteurs externes, comme le contexte social, et internes, comme les croyances et les émotions. Il est nécessaire de connaître ces raisons pour développer des actions efficaces tant au niveau individuel qu’au niveau de la santé publique.

 

Objectif 

Évaluer les motifs de consommation de psilocybine (champignons hallucinogènes)

Pour qui ?

Personne majeure ayant consommé de la psilocybine au cours des 12 derniers mois.

Comment ?

En complétant le questionnaire disponible en ligne qui contient :

  • Les données sociodémographiques (âge, sexe, état matrimonial, parentalité, situation de logement, source de revenus, éducation, situation professionnelle).
  • Le test de dépistage de l’alcoolisme, du tabagisme et de la toxicomanie (ASSIST)
  • Le questionnaire sur les motivations d’usage de la psilocybine
  • Les attitudes face à l’usage de la psilocybine
  • Le questionnaire sur l'expérience mystique de Pahnke-Richards

 

Participez à l’étude

 

Pour en savoir plus sur le Service d’addictologie des HUG :

 

 

Dernière mise à jour : 26/06/2020